BIENVENUE SUR LEGEND OF PACIFIC !
Le forum est librement inspiré de l'univers de la série Lost, les disparus. Il est ouvert depuis le 3 le mars 2010..
Inscrivez-vous et rejoignez l'aventure !


FERMETURE DU FORUM.


Partagez | 
 

 THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
★ Maître du jeu ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 456
~ PSEUDO : /
~ AVATAR : /
~ DC(S) : Quelle question, l'Île est unique en son genre, voyons !
~ CRÉDITS : LΛZΛRE (avatar)

~ ÂGE : L'Île n'a pas d'âge, elle existe depuis toujours.
~ MÉTIER : Grande spécialiste dans l'art d'embêter les survivants.
~ HUMEUR : Très bonne. Lorsque tout va mal, l'Île est très contente.
★ ★ ★

MessageSujet: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Dim 13 Aoû - 19:35

THE SHAPE OF THINGS TO COME
trouble is about to come.

• 13 juin 2013 - Quitter l'ile à tout prix. •
Ils avaient négociés une trêve. Tous n’avaient pas été d’accord, mais chacun semblait respecter les termes du marché négocié entre HAWKE et DORIAN, à quelques exceptions près. Les Natives n’avaient plus fait entendre parler d’eux depuis qu’AARON leur avait été rendu, et les survivants avaient cessés de les accuser pour la disparition des leurs.
Chacun vivait, en paix, de son coté de l’ile.

Mais, cette paix n’était qu’illusoire. L’attention des Natives s’était tout simplement portée vers d’autres, vers ces naufragés qui s’étaient échoués sur la plage quelques nuits plus tôt. De nouveaux étrangers venant souiller leur terre, venant piller leurs ressources, comme l’avaient fait les autres avant eux. Mais, comme les autres avant eux, ils étaient également une ressource, en soi. Car ils ne s’étaient pas échoués seuls, gardant près d’eux des cargaisons que les Natives ne tardèrent pas à identifier comme ce qui s’apparente à des médicaments. Les médicaments, cette denrée si rare, si précieuse. Cette denrée dont ils avaient tant besoin pour guérir leur peuple… Se faufiler, de nuit, serait si simple. Se faire passer pour des naufragés dans la pénombre, ou pour des survivants de l’un des crashs, pour leur subtiliser ces si précieux médicaments. Ils en avaient tant besoin pour sauver ces âmes malades et mourantes dans les souterrains…



Il s'agit d'un sujet commun ouvert : pas besoin de vous inscrire, pas de tour de post imposé, vous pouvez poster dès que vous le souhaitez. N'oubliez tout de même pas de poster de façon régulière dans le sujet jusqu'à sa fermeture afin que le sujet ne se retrouve pas bloqué.
Le sujet est ouvert à tous les membres. Bon jeu à tous et à toutes  gimme  omg

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 458
~ PSEUDO : Pow
~ AVATAR : Henry Cavill
~ DC(S) : Sora/Amélia/Doherty/Clarke/Adrian
~ CRÉDITS : Stace
~ ÂGE : 37 ans
~ MÉTIER : Chirurgien Obstétrique/Pédiatrie
~ HUMEUR : Torturé
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Dim 20 Aoû - 21:19

THE SHAPE OF THINGS TO COME
trouble is about to come.

• 13 juin 2013 - Récupérer les médicaments. •
Tu étais dans une impasse. Les plantes avaient bels et bien permis de trouver des traitements à certaines maladies mais sur cette île tropicale tout ce dont tu avais besoin ne poussait pas ici. Il te fallait des médicaments. Une base de travail. Une cure à donner à Ava... à Blondie, pour essayer d'avancer dans le diagnostic. La Rouquine t’avait emmené au chevet des plus atteints, pour te donner une idée précise des cas les plus graves de la maladie. Avec un détachement presque clinique elle t’avait parlé de la fin de sa mère et d'autres. Mais tu avais vu la douleur qui tendait sa nuque. Les nouvelles circulaient vites dans leur village, te laissant deviner que la plage et les campements étaient étroitement sous surveillance, même en temps de trêve. Un naufrage. De nouveaux survivants. Tu examinais Ava lorsqu’elle t’avait annoncée la nouvelle. « Il faut aller voir ce qu’ils ont apportés avec eux. S’il y a des médicaments qui pourrais m’aider à trouver un traitement contre la maladie. Il faut aller sur la plage. Fouiller ce qu’ils ont avec eux. » ... Voilà comment tu te retrouvais là. Dans l’ombre des palmiers, alors que la nuit tombait, à observer ces gens. Ces naufragés. Avec une tripotée de natifs en mode « commando ». Tu n’avais pas leur confiance totale mais au moins ils t’avaient emmené. Parce que Clarke avait reconnu n’être d’aucune utilité pour reconnaître ce qui leur serait utile. Il y avait beaucoup de blessés. De souffrance. Tu te rappelais le crash. La mort de ta femme et de ton fils. Ton mutisme pendant des mois. Amelia. Le feu de ta colère couvait au profond de toi, en apparence tu semblais calme et apaisé. Coopératif. Touché par de la compassion, par ton serment de médecin. Vous aviez volé des vêtements sur la plage, dans des valises échoués de votre côté de l’île, pour passer pour des « naufragés », vous aviez déchiré la toile, maculé ceux-ci de sable. Cela te rappelait un peu trop le passé. Mais c’était nécessaire. Ainsi tu n’oublierai pas que Blondie devait rester Blondie dans ta tête et Clarke ainsi que Dorian des assassins.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulineskitchen.wordpress.com/
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 412
~ PSEUDO : Margot.
~ AVATAR : Blake lively
~ DC(S) : Maxyne, baby rebel
~ CRÉDITS : lux aeterna (avatar)
~ ÂGE : 30 ans
~ MÉTIER : Chasseuse
~ HUMEUR : sacrifiée
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Mar 22 Aoû - 2:17



The shape of things to come


Elle détestait l’idée, elle détestait que les choses se répètent encore. Elle ne voulait pas dépouiller les nouveaux survivants, elle n’y tenait vraiment pas. Elle aurait pu rester au village, en retrait parce qu’elle ne pourrait pas les empêcher de le faire mais non. En dépit de la fatigue, de la maladie et de la morale elle faisait partie de cette mission parce que Calvagh lui-même avait dit que ces médicaments pourraient être utiles et elle lui faisait confiance. Elle ne pouvait être la gentille à chaque fois, elle n’avait qu’une seule mission et elle devait s’y tenir. Et puis Calvagh était de la partie et autant le dire, il était hors de question qu’elle prenne le risque de le laisser seul avec les siens. Elle savait combien la confiance des siens était fragile et loin d’être acquise, elle ne miserait pas son destin sur le seul espoir que personne ne perde la tête. Tout le monde perdait toujours la tête, rien ne se passait jamais comme prévu. Alors Ava, elle était là et elle ne laisserait rien arrivé à Calvagh, elle avait besoin de lui. Elle espérait simplement que les choses se passe rapidement, sans encombre… la blague.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 668
~ PSEUDO : RiverSoul/Grishette
~ AVATAR : Eleanor Tomlinson
~ DC(S) : Pas encore
~ CRÉDITS : Captain Cab & Lux Aeterna

~ ÂGE : 28
~ MÉTIER : Ecrivain mais serveuse à ses heures perdues
~ HUMEUR : Déboussolée
~ DANS MON SAC : Trousse de maquillage indispensable, un paquet de cigarette gitanes à moitié entamé, Quelques bonbons des Vosges...
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Sam 26 Aoû - 0:48



Castaways & Divers insulaires & Grisha  


On ne pouvait pas prétendre qu'ils étaient bien organisés. Les deux premiers jours - nuits - ils avaient un peu erré, espérant être secourus au plus vite. Surtout les plus amochés. Quelques blessés, trop affaiblis, ayant nécessité une transfusion rapidement, rendirent leur dernier souffle. Certains dont elle-même partirent à la recherche d’une source pour trouver de l'eau potable. En évitant de s'enfoncer trop profondément dans l'île. Après, le lendemain, les plus vaillants récupérèrent ce qui s'échouait. D'autres retournèrent à l'épave pour récolter le plus de choses utiles dont des médicaments, et tout ce qu'ils jugeaient récupérables. Il fallut aussi s'occuper des cadavres, il y avait là un homme avec le cœur bien accroché qui s'en chargea pratiquement tout seul, ( Tariq ) ou avec l'aide d'un volontaire de temps à autre. On entreprit des abris de fortune avec les moyens du bord, mais de surveillance on ne pouvait pas prétendre qu'il en existait. Les naufragés préféraient dormir, épuisés, et qu'est-ce qui pouvait arriver d'autre que les secours de leurs sauveteurs ?

Cependant la rousse se méfiait depuis sa mésaventure matinale au bord de la plage avec un certain Ace ( Aisling ), à laquelle personne n'avait vraiment porté crédit. Sans doute parce que chacun se trouvait trop occupé par son malheur, tout comme elle par la même occasion, ou tout simplement on la croyait folle ? Mais malgré tout son regard survolait régulièrement l'horizon à la recherche d'une silhouette particulière. Peut-être accompagné d'un complice, allez savoir ce qui prend forme dans la tête des gens dans de telles circonstances ? De nature à bavarder facilement avec ceux qui l'entouraient, elle préférait depuis lors observer tous les mouvements. De plus, à cause d'un sommeil agité elle se réveillait la nuit, ne dépassant que rarement deux heures de sommeil. Alors elle se levait pour inspecter les environs dans le cas où quelqu'un de mal intentionné eut souhaité fouiller dans les réserves. Parfois elle demeurait silencieuse, immobile comme une statue pendant une dizaine de minutes, à l'abri d'un lieu plus sombre pour piéger l'éventuel voleur. Jusqu'à présent rien ne lui prouvait la malhonnêteté de qui que ce soit. Mais cette nuit, elle crut soudainement apercevoir une ombre qui se déplaçait, et faisant un pas en avant elle se heurta contre une personne qui surgissait de nul part ( qui vous voulez ), et qu'elle ne reconnu pas, aussitôt elle avança le pied pour le faire trébucher ... Peut-être un peu trop tard ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Staff ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 3291
~ PSEUDO : STACE.
~ AVATAR : Marie Avgeropoulos.
~ DC(S) : logan & dorian & julian & anton.
~ CRÉDITS : avatar @morrigan. & signature @tobias-eaton.

~ ÂGE : 29 yo.
~ MÉTIER : underco.
~ HUMEUR : solitaire.
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Sam 26 Aoû - 16:37

THE SHAPE OF THINGS TO COME
trouble is about to come.

Mason et Mathias. Assise sur une caisse en bois, tu contemples la photo de tes fils. La douleur t’assaille. Le manque aussi. Tu sais qu’ils vont bien, qu’ils sont en sécurité avec leurs grands-parents. Tu sais qu’ils prendront grand soin d’eux, le temps qu’il faudrait. Tu sais qu’ils ne manqueraient jamais de rien, ni d’amour, ni de bienveillance, ni de quoi manger à leur faim. Tu sais combien leur grand-mère les gâte, comme elle l’a toujours fait. Tu sais qu’ils grandiraient ensemble, soudés. Mais, tu sais aussi combien il est dur de grandir sans ses parents, de se construire sans un père et une mère. Tu ne sais que trop combien il est dur d’aller de l’avant avec cette douleur dans la poitrine. Le manque. Une larme glisse sur ta joue, y traçant un sillon. Rapidement, tu l’essuies d’un revers de la main. Les secours viendraient, tu refusais d’en douter. Tu refusais de croire que ton destin serait le même que celui de ton frère, quand bien même une partie de toi espérait le revoir une dernière fois, même si ce devait être dans la mort. Ton regard contemple le regard bleuté de ton ainé, ce fils que tu aimerais tant pouvoir serrer dans tes bras, puis vient caresser la crinière brune de ton benjamin, une chevelure dans laquelle tu aimerais pouvoir glisser tes doigts. Tes fils. Ta vie. Les larmes affluent dans tes yeux, te brouillant la vue, te déconnectant de la réalité, comme étrangère à ce qui se jouait autour de toi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sharmaniac.tumblr.com/
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 485
~ PSEUDO : JOHNSON (Sonia a.k.a Lehnouille)
~ AVATAR : Drake (Aubrey Drake Graham)
~ DC(S) : Dexter et Jim
~ CRÉDITS : Pantī. (avatar), drakexgifs.tumblr (gifs)
~ ÂGE : 30 ans
~ MÉTIER : Animateur radio
~ HUMEUR : Bad mood
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Mar 29 Aoû - 12:08

- J'vais faire un tour... Jordan relève les yeux en direction d'Ethan, penaude. L'aîné accepte de concéder que pour le moment la joie de vivre n'est plus au rendez-vous. Le sourire de sa petite sœur a disparu sous la déception et l'incompréhension, voire même sous la frustration de ne rien pouvoir faire pour quitter cette île dès à présent. Elle n'est plus elle-même pour le moment, mais ça reviendra, Ethan le sait pertinemment. Avec tout ce qu'elle a déjà traversé, tout ce qu'ils ont traversé, cette nouvelle épreuve un peu étrange et proche du chaos ne peut pas les miner de façon définitive, impossible...
Ethan se relève du petit banc sable lui servant de siège et jette un regard circulaire autour de lui. La pénombre s'est désormais installée sur l'ensemble du campement de fortune. Ce n'est pas pour autant que la panique ou l'angoisse ne sont plus présentes, bien au contraire, car Ethan les ressent à chaque regard qu'il croise à travers la nuit, ou du moins dès lors que ses prunelles se posent sur des visages assoupis qu'il distingue ici et là.
La chaire de poule force l'animateur à se frotter les bras avec énergie. D'habitude il est pas frileux, mais l'incertitude quant à leur futur sur cette île ne doit pas jouer en sa faveur. Après avoir aidé d'autres naufragés à bouger un tas d'affaires mal positionnés sur le campement, Ethan prend le parti d'aller faire un tour au niveau des réserves plus cruciales – médicaments, nourriture encore potable, etc. Des réserves qui pourraient leur servir si la vie s'avérait être de plus en plus difficiles dans peu de temps...
Toutefois, lorsque le trentenaire aperçoit une silhouette proche de ces fameuses réserves, la méfiance le gagne soudain, traverse son échine, l'élève étrangement jusqu'à faire accélérer drastiquement ses battements de cœur. Sans plus réfléchir, Ethan s'avance vers cette silhouette. Il passe sans s'en apercevoir devant une jeune femme dont le visage semble tourné vers quelque chose, au sol, ou bien dans ses mains. Les poings serrés, Ethan ne sait pas ce qu'il va dire ou faire, ni même s'il se plante carrément mais, le seul moyen pour en avoir le cœur net, c'est de continuer à marcher vers ce mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Insoumis ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 601
~ PSEUDO : Katoune.
~ AVATAR : Joseph Morgan.
~ DC(S) : Maddie, Aidan, Josslyn (⛵), Vera.
~ CRÉDITS : © Belispeak (avatar) | © she-wolvess@tumblr (gifs).

~ ÂGE : trente ans.
~ HUMEUR : trahi.
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Mar 5 Sep - 19:49



_________________________
Remember me when everyone's noses start to bleed
Remember me, special needs



Ton avis n’a pas changé. Tu ne crois pas qu’il s’agisse d’une maladie. Tu ne crois pas qu’un remède pourra être trouvé. En fait, tu trouves cette idée stupide et dangereuse. Vous n’ignoriez pas qu’il s’était passé quelque chose, quelques nuits plutôt. Tu aurais aimé avoir davantage de recul, avant de commettre un acte démesuré. Car, selon toi, vous ne faîtes que perdre votre temps. Tu n’as pas envie d’être là. Mais tu le devais, car tu sais au fond de toi que tu ne feras jamais confiance à O’Gallagher, et que ta confiance en les tiens est à peine plus élevée. Les évènements qui ont amené ce simulacre de paix t’ont fait prendre conscience à quel point les chemins empruntés diffèrent désormais. Et si Aaron est de retour parmi vous, tu doutes que tout pourra être balayé de la main, jeté aux oubliettes. Vous vous enfoncez dans le déni, et cette quête de médicaments le montre parfaitement à tes yeux. Ils pourront au mieux cacher les symptômes un temps, mais ils ne guériront pas les malades. L’île vous déteste, l’île vous punit. Elle préserve les monstres, ceux dont les mains sont couvertes de sang, pour qu’ils puissent mieux voir les meilleurs d’entre eux tomber. Tu l’as déjà dit, ce mot qui pour toi a tout son sens : malédiction. Mais cette fois, tu as gardé le silence. Ils savent que tu n’en penses pas moins, mais ça t’est égal. Tu souhaites aussi savoir à qui vous avez à faire. Vous ne savez rien d’eux, si ce n’est qu’ils se sont échoués sur votre île. Venus colonisés votre terre à leur tour. Raison pour laquelle tu es là ce soir, dans l’ombre des palmiers, à les observer. Vêtu de vêtements que vous avez volé. Tu ne crois pas aux coïncidences. Tout ceci ne te rappelle que trop ce qu’il s’est passé, lorsque les premiers sont arrivés. Tu n’aimes pas ça. Tout ce qui a suivi demeure flou mais douloureux. Tu doutes que retracer le même schéma vous préserve. Et pourtant, tu n’as pas une once de sympathie pour ces gens que vous observez. Tu doutes de la voie que tu as emprunté il y a six ans déjà, mais tu ne ressens aucune compassion envers eux. Tu ne peux les voir que comme des envahisseurs, au mieux des invités que vous tolérez encore. Mais leur présence n’est pas la raison de votre venue. Ce sont les médicaments qui vous intéressent. Plus tu regardes autour de toi, plus tu te rappelles à quel point le temps vous est compté. Vous portez peut-être ces vêtements, mais vous n’êtes pas de leur monde. Ton regard se tourne vers celui d’Ava. Tu ne comprendras jamais la confiance qu’elle adresse à cet étranger. Mais tu sais aussi que pour eux, il est hors de question de repartir sans ce pour quoi vous êtes venus. « On devrait y aller maintenant, » que tu murmures, empreint d’un mauvais sentiment. Tu es presque certain que les choses ne se passeront pas comme prévues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 668
~ PSEUDO : RiverSoul/Grishette
~ AVATAR : Eleanor Tomlinson
~ DC(S) : Pas encore
~ CRÉDITS : Captain Cab & Lux Aeterna

~ ÂGE : 28
~ MÉTIER : Ecrivain mais serveuse à ses heures perdues
~ HUMEUR : Déboussolée
~ DANS MON SAC : Trousse de maquillage indispensable, un paquet de cigarette gitanes à moitié entamé, Quelques bonbons des Vosges...
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Ven 8 Sep - 17:41



Castaways & Divers insulaires & Grisha  


Certainement trop tard ... L'idée du croche-pied, assurément très enfantine, et qui ne servait en général que dans les cours d'école, aurait cependant  pu se révéler utile. Encore fallait-il bien calculer son coup, et ne pas confondre une ombre avec son propriétaire. Aussi, un peu trop rapide la rousse trébucha pour se retrouver devant un inconnu (@Ethan thompson ). Et désormais elle connaissait de vue tous ceux qui faisaient partis de son groupe de survivants. Alors on ne lui jouerait pas la même sérénade une seconde fois. Celui-ci visiblement était un autre que Ace -  Aisling -, peut-être son complice ? N'en avaient-ils pas assez dérobés la première fois ? En seule possession de sa lime à ongle elle la pointa vers le visage de ce dernier. A la fois furieuse et effrayée elle lui déclara « Et quoi on s'est perdu dans la nuit ? La meilleure idée pour vous serait de faire demi-tour ... Et de plus jamais vous re-pointer votre nez ici ! » Termina t'elle la voix un peu vacillante. Et s'il venait pour aider ? Un peu ridicule en pleine nuit. Grisha devait lutter contre sa tendance à se laisser attendrir par des milliers de petits détails que son cerveau inventif ne cessait de lui souffler. Et pour montrer sa détermination elle avança d'un pas tout en effectuant des gestes menaçants sous le nez de l'homme « Je n'hésiterais pas à frapper  » Ajoute-t-elle sentant ses pieds prêts à déguerpir s'il sautait sur elle pour l'étrangler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 485
~ PSEUDO : JOHNSON (Sonia a.k.a Lehnouille)
~ AVATAR : Drake (Aubrey Drake Graham)
~ DC(S) : Dexter et Jim
~ CRÉDITS : Pantī. (avatar), drakexgifs.tumblr (gifs)
~ ÂGE : 30 ans
~ MÉTIER : Animateur radio
~ HUMEUR : Bad mood
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Sam 16 Sep - 17:41

Malgré sa détermination, Ethan n'est pas le premier à ouvrir la bouche une fois arrivé près de la jeune femme. Car, à présent, il est presque nez à nez avec cette dernière, qui n'est donc plus du tout qu'une simple silhouette. Surpris par sa réaction, Ethan fait un premier pas en arrière. Il n'a d'autre choix que d'écouter ce qu'elle a à dire, même si ses mots sortent tellement vite d'entre ses lèvres qu'il craint en manquer un ou deux sans le vouloir. Elle le menace. Sans réfléchir, le géant lâche un petit rire.  Bien, très bien, elle n'a aucune conscience de la situation. Il pourrait souffler un simple « bouh » qu'elle se retrouverait de l'autre côté de l'île dans la seconde plutôt que d'essayer une seconde de plus de faire la maligne avec lui. Toutefois, elle a de la chance d'être tombée sur un Ethan qui n'est pas de cette trempe. - Je..., qu'il tente de se défendre, sans grand succès.
La demoiselle recommence à agiter ses bras dans son champ de vision et le trentenaire préfère se décaler légèrement sur la droite plutôt que de se faire crever un œil par inadvertance ou excès de confiance. Ne jamais sous-estimer l'adversaire que l'on a en face de soi est l'une de ses devises. Lorsqu'Ethan sent que la jeune femme ne va plus ouvrir la bouche pour quelques secondes, il saute sur l'occasion pour enfin clarifier la situation. - Ça ne sert à rien de frapper, vous vous feriez mal. Je venais simplement voir qui se trouvait loin du campement alors qu'il fait nuit noire. Son ton se veut posé, compréhensif. - Vous n'êtes pas très prudente. Tout comme lui, au final. - Qu'est-ce qui vous a mené jusqu'ici ?, qu'il se permet de quémander.
Toutefois, la voix de la jeune rousse ne parvient plus à ses oreilles quand son regard pense deviner du mouvement plusieurs mètres derrière eux. Un coup de vent, songe-t-il fortement. Ethan espère que c'est le cas, et pas la fameuse raison pour laquelle son interlocutrice s'est déplacée jusque là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 220
~ AVATAR : caitriona balfe
~ DC(S) : Jo'
~ CRÉDITS : TearsFlight

~ ÂGE : 32 ans
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Mar 19 Sep - 6:56

Avery errait sur les lieux de leur camp improvisé. La nuit était tombée depuis plusieurs heures maintenant, ce qui n'empêchait pas certains survivants d'être toujours réveillés. Elle pouvait les comprendre: bien peu de personnes sont capables de dormir en paix sur une île déserte inconnue qui, voilée par la noirceur de la nuit et entourée d'arbres, s'avérait un endroit où un ennemi potentiel pouvait facilement les surprendre. Sur la plage, les survivants s'étaient rassemblés par petits groupes et s'étaient contentés, pour la plupart, de s'allonger sous les étoiles près de feux. Ainsi, ils pouvaient se conforter dans ce faux sentiment de sécurité. Tu parles. Ils n'avaient rien pour construire des abris de fortune, malgré tous les efforts des plus débrouillards du camp au cours des derniers jours. Ils n'avaient comme seul trésor que quelques objets personnels et leur réserve de nourriture et de médicaments. Des gens crevaient depuis deux jours à cause du manque d'équipement médicaux adéquats, au plus grand désarroi de la jeune femme. Vu son passé d'ambulancière, elle s'était portée volontaire pour aider les blessés, enfin, aider était un mot plutôt fort étant donné le peu de ressources dont ils disposaient. Avery soupira, jeta un regard derrière elle à l'espace réservé aux blessés, dans lequel elle vivait presque jour et nuit depuis quelques jours. C'était parce qu'elle s'évertuait auprès d'eux, justement, qu'elle était toujours debout au beau milieu de la nuit. Puis, elle avait aperçu du mouvement du côté de la réserve de nourriture et de médicaments - elle avait aménagé l'espace des blessés à proximité de celle-ci pour des raisons fonctionnelles. Les sourcils froncés, elle s'était donc dirigée de ce côté du camp, en chien de garde efficace des médicaments. Plus elle approchait, toutefois, plus elle sentait l'irritation monter en elle. Des éclats de voix se firent entendre - des personnes du camp en plein milieu d'une querelle, apparemment. Maintenant proche, elle s'arrêta devant un homme et une femme, qu'elle reconnaissait de vue, et croisa les bras sur sa poitrine. « Personne ne frappera personne ici,» affirma-t-elle fermement.
«Qu'est-ce que vous fichez tous ici à cette heure? Votre duel de cowboy ne pouvait pas attendre à demain matin? Vous vouliez mesurer qui était le plus fort et le plus emmerdant de l'île?» Crevée par les longues heures de travail, Avery n'avait pas de temps à perdre avec des enfantillages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Solidaire ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 414
~ PSEUDO : ELOW ;
~ AVATAR : WILLIAM MOSELEY ;
~ DC(S) : SNOW BRAEDEN ;
~ CRÉDITS : ELOW ;
~ ÂGE : 33 ANS ;
~ MÉTIER : GARDE ;
~ HUMEUR : INEXISTANTE
~ DANS MON SAC : UNE GOURDE D'EAU. ❱ UNE CARTE DE L'ÎLE, DESSINÉ PAR LUI-MÊME. ❱ UN MOUCHOIR EN TISSUE AVEC DE LA VIANDE SÉCHÉ ET UN ASSORTIMENT DE BAIE ET NOIX. ❱ UN BANDAGE. ❱ UN POT D'HUILE DE NOIX DE COCO ET UN POT DE REMÈDE À BASE DE PLANTE.
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Mar 19 Sep - 10:36



the shape of things to come

Tout allait recommencer. Encore. Toujours. Ils ne changeraient jamais. Aaron n'en pouvait plus de cette façon de penser, de cette façon d'espérer. C'était ridicule. C'était épuisant. Ils étaient maudits, réellement, littéralement, maudit. Et personne ne semblait l'accepter. Lui, il était prêt. Prêt à ouvrir les yeux aux autres, prêt à prendre les décisions nécessaires. Il était prêt à s'imposer, prêt à changer. Depuis son retour, il sentait que plus rien ne serait jamais comme avant. Cette longue semaine en prison n'avait pourtant pas entièrement terni son coeur, au contraire. Il se battait toujours pour la paix et la paix était la seule chose qu'il désirait.

Mais alors qu'il guettait à la frontière, ils ne pensaient pas voir les siens partir si secrètement. Il reconnut sans peine certaines formes, dont celui de sa soeur Ava. Les poings serrés, il savait de quoi il s'agissait. C'était comme revenir en arrière et Aaron détestait ça. Voilà la preuve qu'une bêtise allait être commise. La guerre effleurait de nouveau l'horizon et Aaron ne pouvait pas les laisser faire. Il n'hésite pas à les suivre. À les regarder s'enfoncer dans une illusion grandissante. Sa discrétion est efficace. Il reste en retrait, espérant ne pas devoir agir, même s'il sait. Ils sont stupides. Tellement stupide que le natif hésite. Il hésite à allumer une torche et apparaître. Il hésite à prétendre être un émissaire des Natives, à vouloir parler avec ces survivants. Il n'a pas d'arme, il en représente pas un danger et il se fiche pas mal de se retrouver de nouveau dans une prison de sable. Il hésite à intervenir, parce qu'il sait qu'il faut faire autre chose. Autre chose que voler à ceux qui souffrent, à ceux qui viennent de découvrir cet endroit. C'est peut-être sa terre, sa maison, mais il sait mieux que personne que c'est impossible de repartir.

Tout allait recommencer, et quelqu'un devait les prévenir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 458
~ PSEUDO : Pow
~ AVATAR : Henry Cavill
~ DC(S) : Sora/Amélia/Doherty/Clarke/Adrian
~ CRÉDITS : Stace
~ ÂGE : 37 ans
~ MÉTIER : Chirurgien Obstétrique/Pédiatrie
~ HUMEUR : Torturé
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Ven 22 Sep - 21:02

THE SHAPE OF THINGS TO COME
trouble is about to come.

• 13 juin 2013 - Récupérer les médicaments. •
Il était étrange de retrouver des habits qui ressemblaient à ceux que tu portais sur la plage avant qu’ils ne te « kidnappent » et te vêtissent comme l’un des leurs. Leurs vêtements ne sont pas désagréables en soit ma la toile rêche est particulièrement inconfortable sur la peau d’un homme habitué à la douceur d’un jean ou d’un pantalon cargo usé. « On devrait y aller maintenant, » Cole. Lui il ne te faisait pas confiance. Aucunement. Pas étonnant qu’il soit venu. Sa présence aurait pu te chagriner si tu n’avais pas craint que Blondie ne fasse un malaise. Mais elle était aussi indissociable de toi qu’une moule sur un rocher. La tisane que tu lui confectionnais, très amer et forte, avait diminué l’intensité de ses épisodes de fièvres. Elle devait cependant en boire toutes les deux heures, si bien qu’une bouteille de plastique, trouvée sur la plage quelques heures plus tôt, pesait lourdement dans la poche de ton pantalon de treillis, celui que tu avais enfilé après l’avoir trouvé dans les valises échouées, te rappelant que ton « alliée » n’était pas au mieux de sa forme et que pour gagner la confiance des autres et agir, tu devais la maintenir en vie. Tu comprends l’empressement de Cole, plus vite vous agirez et repartirez plus vite le danger sera écarté. Tu te rappelles très bien de comment vous étiez les premiers jours sur l’île, agressif, inquiet, alerté par tout... Alors que vous êtes tapis dans l’ombre, une Rouquine semble avoir deviné votre présence, avant même que vous ne soyez assez près du camp pour vous fondre dans les masses de corps assoupis. Merde. Heureusement la maladresse et l’arrivée d’un autre survivant l’empêche de pousser son exploration jusqu’au bout. Voilà qu’ils sont plusieurs... bordel, impossible de les contourner. Et en même temps surgir comme ça de la nuit... « Il faut la jouer survivant nouvellement arrivé... Dire que l’on a nagé pour gagner une plage, qu’on a cherché quelqu’un toute la journée ... Faire comme si le bruit des voix nous avait attiré. » Tu murmures si bas qu’ils penchent leur tête vers toi pour t’entendre l’échauffourée entre naufragés prenant de l’ampleur. Tu te sers d’un caillou que tu as ramassé sur la plage pour ouvrir une coupure sur ton front et ta joue, tu grimaces, ramasse du sable et frotte la blessure... Il faudrait recoudre ou nettoyez plus tard. Ava avait des bleus sur les jambes, Cole aux bras suite à leurs tâches sur leur campement. Quant à la pâleur de la Blonde, elle passerait pour le contrecoup du choc. Tu pointes du doigt Ava puis Cole. « Ma femme, un autre naufragé. N’explicitez pas votre histoire si on vous interroge. Lune de miel pour toi, « ma chérie », Cole, un voyage pour découvrir l’Australie. Ne donnez aucune information sur le voyage. A ce que l’on en sait des billets trouvés dans les valises, ils venaient de San Francisco et allait à Sydney. Ne dites rien de plus... En cas de doute, bottez en touche ou détournez la conversation. » Tu passes le bras d’Ava autour de tes épaules et la soutiens comme si elle était épuisée, tu fais une vingtaine de pas et t’exclame assez fort pour être entendu mais pas encore assez pour sembler feindre. « Ma chérie, encore un effort, nous y sommes presque, j’entends des voix. Cole pouvez-vous m’aider à la soutenir. » Vous avez les billets avec vous, ils sont dans ta poche, dans celle de Cole. Les noms des passagers sont lisibles, certaines lettres du moins, assez, coup de chance pour donner le change. Enfin tu l’espères. Autant ne pas compter sur la discrétion. Il faudra pénétrer le camp. Feindre le temps de voir où se trouvent les médicaments, les voler et s’enfuir rapidement. Ca c’était les natifs qui assureraient l’évasion, tu te contenterais de suivre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paulineskitchen.wordpress.com/
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 668
~ PSEUDO : RiverSoul/Grishette
~ AVATAR : Eleanor Tomlinson
~ DC(S) : Pas encore
~ CRÉDITS : Captain Cab & Lux Aeterna

~ ÂGE : 28
~ MÉTIER : Ecrivain mais serveuse à ses heures perdues
~ HUMEUR : Déboussolée
~ DANS MON SAC : Trousse de maquillage indispensable, un paquet de cigarette gitanes à moitié entamé, Quelques bonbons des Vosges...
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Sam 23 Sep - 16:53



Castaways & Divers insulaires & Grisha  


Contre toute attente l'inconnu ( Ethan ) ne lui sauta pas à la gorge. Au contraire il exécuta quelques pas vers l'arrière. Assez fière de cette réaction la rousse cessa néanmoins d'agiter frénétiquement sa lime vers la figure de l'homme. Se contentant de la pointer vers lui alors qu'il lui adressait la parole. Pas prudente elle ? Et lui d'où sortait-il pour oser s'exprimer de la sorte. D'accord elle était plutôt naïve mais ça suffisait d'une fois « Et bien c'est un naufrage qui m'a mené jusqu'ici, vous devriez le savoir à moins d'être arrivé par d'autres moyens de locomotions ! » Lui répondit-elle décidée à ne plus se laisser berner par le premier passant venu, aussi séduisant qu'il put être  « Je vous ai jamais vu avant et croyez-moi depuis quelques jours j'ai fait le tour de tous ceux qui stagnent sur la plage ... Vous êtes un petit groupe qui vous êtes éloignés c'est ça ? Et vous manquez un peu de tout ... Pourquoi roder autour des médicaments ? Ou des vivres ? » Lui enjoigna-t-elle de répondre alors qu'une autre voix s’éleva derrière eux. On devinait le ton à la fois moqueur, mais surtout plein d'irritation et de colère. Grisha se retourna alors pour découvrir, rassurée, un visage connu ( Avery ). Un peu d'aide ne nuirait pas dans une telle situation, même si elle possédait la sensation d'exaspérer par moment la nouvelle venue quand parfois elle s'adressait à cette dernière.

Non sans complètement perdre de vue l'étranger, elle s'efforça de ne pas réagir au quart de tour quant aux remarques de la brune « Je ne faisais que le tenir en joue » Déclara l'écrivain avec un peu de mauvaise foi, car elle se fut sentit rassurée de le savoir amoindri, sans forcément le vouloir mort. Elle n'allait cependant pas répéter une sempiternelle fois l'attaque dont elle avait été victime au petit matin, le lendemain de leur échouage. Tous restaient persuadés qu'elle racontait des sornettes à part Tariq. Mais la rousse pouvait toujours souligner un point alarmant que même son interlocutrice ne manquerait pas de remarqué « J'avais du mal à dormir et j'ai fait un tour de garde quand celui-ci s'est pointé.. Et tu dois bien te rendre compte qu'on ne l'a jamais vu auparavant ou tu es aveugle ? » Un peu rude ? Peut-être mais une certaine angoisse surgit de nulle commençait à l'étreindre, car elle savait Grisha qu'il en existait un autre, et si jamais il se faufilait dans les survivants pour tout simplement les achevés ? Un étrange murmure captura ses oreilles, cela ressemblait à une conversation lointaine portée par le vent « Vous entendez ? » Baissant légèrement sa garde elle questionnait les deux personnes présentes. Le bruit s'amplifia et il sembla à Grisha que l'obscurité lointaine s'agitait plus que de raison ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Insoumis ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 601
~ PSEUDO : Katoune.
~ AVATAR : Joseph Morgan.
~ DC(S) : Maddie, Aidan, Josslyn (⛵), Vera.
~ CRÉDITS : © Belispeak (avatar) | © she-wolvess@tumblr (gifs).

~ ÂGE : trente ans.
~ HUMEUR : trahi.
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Mar 26 Sep - 20:19



_________________________
Remember me when everyone's noses start to bleed
Remember me, special needs



Aussitôt as-tu émis la volonté d'en finir au plus vite avec ce que pour quoi vous êtes venus que le destin semble venir contrecarrer tes plans en la personne d'une jeune femme rousse, alerte. Si l'arrivée d'un inconnu vous offre quelques minutes supplémentaires, vous n'êtes pas sortis d'affaire. « Il faut la jouer survivant nouvellement arrivé... Dire que l’on a nagé pour gagner une plage, qu’on a cherché quelqu’un toute la journée ... Faire comme si le bruit des voix nous avait attiré. » Ta perplexité s'affiche sur ton visage, mais tu ne l'interromps pas. Tu as compris depuis un moment maintenant que O'Gallagher serait un mal avec lequel il faut composer. De plus, il te faut admettre qu'il a un avantage considérable sur vous : il sait ce qu'ils sont. Ils viennent apparemment de la même société, partageant donc un système de valeurs que vous n'avez fait qu'observer au cours des six dernières années. Tu dois réprimer tes interrogations alors que tu es témoin de mutilations qu'il s'inflige, votre situation étant trop précaire pour prendre le risque d'éveiller les soupçons de par vos voix. « Ma femme, un autre naufragé. N’explicitez pas votre histoire si on vous interroge. Lune de miel pour toi, « ma chérie », Cole, un voyage pour découvrir l’Australie. Ne donnez aucune information sur le voyage. A ce que l’on en sait des billets trouvés dans les valises, ils venaient de San Francisco et allait à Sydney. Ne dites rien de plus... En cas de doute, bottez en touche ou détournez la conversation. » L'idée ne t'enchante guère. Tu y vois un parallélisme qui ne présage rien de bon. Ryan et Dorian ont agi ainsi par le passé. Se faisant passer pour les leurs, vivant parmi eux. Ryan est mort, tandis que Dorian te semble avoir perdu la raison. Bien que l'idée de Cal n'implique pas de vous infiltrer pour un temps long parmi eux, Ava et toi n'avez pas été formés pour ça. Tu ne saurais dire pourquoi, mais l'état de la jeune femme t'inquiète. En revanche, comme tout native, vos capacités d'adaptation ne font aucun doute. Et c'est certainement pour cela que tu hoches la tête. Tu ne vois guère d'autre solution, et, bien que cette idée de récupérer des médicaments te semble toujours stupide, il est trop tard pour faire machine arrière. Vous avancez vers leur campement de fortune, déterminé à partir d'ici le plus rapidement en ce qui te concerne. « Ma chérie, encore un effort, nous y sommes presque, j’entends des voix. Cole pouvez-vous m’aider à la soutenir. » Vous rentrez dans vos rôles à mesure que vous vous rapprochez d'eux. Tu ne regardes pas derrière toi, confiant vis-à-vis des vôtres. Tu sais qu'ils s'occuperont de votre exfiltration, vous l'avez déjà fait par le passé. Si ta confiance en ta communauté n'est plus exactement ce qu'elle était, tu n'as de doute quant à votre sort. Ils feront en sorte à ce que vous ne restiez pas coincés sur ce campement. « Par ici, on a besoin d'aide ! » que tu ajoutes alors que vous arrivez à l'entrée du campement. Désormais, il allait falloir redoubler de prudence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 220
~ AVATAR : caitriona balfe
~ DC(S) : Jo'
~ CRÉDITS : TearsFlight

~ ÂGE : 32 ans
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   Ven 13 Oct - 3:51

Un grognement d’irritation s’échappa des lèvres d'Avery lorsqu’elle reconnut clairement la voix de Grisha. Celle-là, elle ne pouvait pas la sentir depuis le naufrage avec son attitude d’enfant gâté. Elle semblait ne pas encore s’être rendu compte que l’île était désormais leur maison, et que les règles de la société n’existaient plus, ici. Apparemment, elle avait décidé de jouer à la police de la plage. Ce jeune homme semblait être sa première victime, en tout cas selon le peu de son visage qu’elle pouvait distinguer dans la pénombre. Elle clamait, méfiante, qu’ils n’avaient jamais vu l’homme à leurs côtés sur le camp, insultant Avery au passage. « Je ne suis pas aveugle, mais, en ce moment, j’aimerais beaucoup être sourde pour ne pas t’entendre beugler. Tu tiens vraiment à réveiller tout le camp ? » répondit Avery en levant les yeux en l’air. Elle tourna les yeux vers le jeune homme et le scruta pendant quelques secondes. Même si elle ne prenait pas Grisha au sérieux, elle devait avouer qu’ils n’étaient jamais trop prudents. Après tout, ils venaient juste d’arriver sur une île inconnue. Avery ouvrit la bouche pour questionner l’étranger — effectivement, son visage ne lui disait rien du tout, mais pouvait-elle se targuer de connaître les visages de tous les survivants ? – quand Grisha reprit la parole. Avery tendit l’oreille et dut avouer à contrecoeur que la rousse avait raison: quelqu’un venait dans leur direction. Une voix résonnait jusqu’à eux, se faisant de plus en plus forte à mesure que les personnes à qui elles appartenaient approchaient. Puis, comme pour confirmer leur intuition, une autre voix, celle d'un homme probablement, appela à l’aide. Son instinct d’ambulancière s’éveilla, mais, avant de se précipiter en direction des nouveaux arrivés, elle fit signe à Grisha de l’accompagner. Elle ne lui faisait pas complètement confiance, loin de là, mais ils n’étaient jamais trop prudents. C’était particulièrement vrai parce qu’ils étaient en pleine nuit, sur un terrain ouvert. Alors qu’Avery approchait de l’entrée du camp, elle remarqua les silhouettes de deux hommes qui soutenaient une femme blessée. Aussitôt qu’elle fût plus près, elle se pencha devant la femme, levant un regard vers les deux hommes. « Qu’est-ce qui s’est passé ? » demanda-t-elle. « D'où sortez-vous comme ça, en pleine nuit? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
★ Born to run ★
★ ★ ★

MessageSujet: Re: THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.   

Revenir en haut Aller en bas
 
THE SHAPE OF THINGS TO COME • sujet commun.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» 2. Bal masqué - Sujet commun
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !
» LE BAL DE LA SAINT-VALENTIN - sujet commun (l'arrivée des invités)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGEND OF PACIFIC :: • House of the rising sun • :: La plage-
Sauter vers: