Poster sa présentation après la MAJ
Si votre fiche était déjà validée avant la mise à jour, vous devez la reposter
en utilisant le nouveau formulaire mais vous n'êtes pas obligés
de remplir la partie consacrée à la mise en situation.


BIENVENUE SUR LEGEND OF PACIFIC !
Le forum est librement inspiré de l'univers de la série Lost, les disparus. Il est ouvert depuis le 3 le mars 2010..
Inscrivez-vous et rejoignez l'aventure !



Partagez | 
 

 walkabout (ft. grisha, addie & ray)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
★ Meneuse ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 256
~ INSCRIT(E) LE : 14/12/2016
~ PSEUDO : max
~ AVATAR : felicity jones
~ DC(S) : artur muszynski
~ CRÉDITS : sugaravatars

~ ÂGE : 30 ans
~ MÉTIER : agent du SIS
~ APTITUDES : en tant qu'espionne, joanna fait en sorte de garder une forme physique et une endurance convenable. ses compétences au tir son cependant médiocres. en revanche, elle possède du bon sens, elle est intelligente, ordonnée et sait garder son sang-froid, ce qui en fait une bonne stratège.
~ HUMEUR : déboussolée
★ ★ ★

MessageSujet: walkabout (ft. grisha, addie & ray)   Lun 26 Juin - 22:47


« WALKABOUT. »
ft. grisha, addie & ray

Deux bonnes heures s’étaient écoulées depuis le naufrage du bateau. Au vu des dégâts provoqués par la tempête, il était absolument impossible pour les survivants espérer repartir de cette île. La seule solution qui leur restait, c’était donc d’attendre que quelqu’un leur vienne en aide... Alors qu’elle avait jeté un dernier coup d’œil aux blessés, qui s’étaient naturellement éloignés de la plage et du lieu du naufrage, Joanna avait remarqué que le sable se dissipait de plus en plus, en remontant la pente plus loin et en s’engouffrant au fond de l’île, derrière cette petite forêt de palmiers et de bambous... Que devait-elle faire, désormais ? Dans l’immédiat, elle voulait s’occuper des blessés, mais ses compétences médicales étaient plus qu’insuffisantes. Elle ne pouvait se limiter qu’à des gestes de secourisme de base, et au vu des moyens dont les survivants disposaient, elle ne pourrait pas faire grand-chose. Non, sur le moment, elle pensait surtout explorer les environs, afin de faire un bref repérage des lieux. Après s’être rapidement concertée avec ses nouveaux camarades, Joanna trouva compagnie auprès de trois personnes qu'elle avait remarquée après le naufrage ; un homme qui avait passé le plus clair de son temps assis sur le sable, une jeune femme brune et une autre, rousse, qui semblait déboussolée. Ses compagnons de route trouvés, la jeune anglaise retroussa les manches de sa chemise jusqu'au coude et décida de remonter la plage, pour s’enfonça dans la forêt.

Même si ce n’était que le matin, le soleil était déjà haut dans le ciel. La chaleur causerait vite un sérieux problème aux naufragés, et Joanna jugea nécessaire qu’elle devait en priorité trouver une source d’eau potable pour tout le monde. Alors qu’elle marchait en tête de groupe, elle remarqua que la forêt s’était rapidement dissipée pour donner lieu à une grande clairière, qui s’étendait à l’horizon. Est-ce qu’il fallait la traverser et s’enfoncer plus loin, au plus profond de l’île ? « Non. » pensa-t-elle. « Inutile d’explorer aussi loin. Dans l’immédiat, il ne faut pas s’éloigner de la plage et attendre que les secours nous trouvent. »

Elle se retourna brièvement pour observer ses deux camarades ; dire qu’il y a quelques heures, elle voyageait avec eux sans même savoir qu’ils existaient. En fait, elle ne connaissait même pas leur prénom. Au moins, elle ne pouvait que constater l’ardeur que mettait les autres naufragés à organiser leur survie. Avec un peu de chance, tout le monde tiendra avant l’arrivée des secours, et les blessés seront soignés. Elle repris la marche de plus belle, ignorant la chaleur du soleil qui commençait à se faire importante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 406
~ INSCRIT(E) LE : 28/05/2017
~ PSEUDO : RiverSoul/Grishette
~ AVATAR : Eleanor Tomlinson
~ DC(S) : Pas encore
~ CRÉDITS : Captain Cab & Lux Aeterna

~ ÂGE : 28
~ MÉTIER : Ecrivain mais serveuse à ses heures perdues
~ HUMEUR : Déboussolée
~ DANS MON SAC : Trousse de maquillage indispensable, un paquet de cigarette gitanes à moitié entamé, Quelques bonbons des Vosges...
★ ★ ★

MessageSujet: Re: walkabout (ft. grisha, addie & ray)   Mar 27 Juin - 20:39



Joanna & Ray & Addie & Grisha  @Andthemisssingwater



L'impact du naufrage se dissipait tout doucement. Enfin pour tout dire la rousse digérait encore le fait qu'ils aient "accostés" une île déserte plutôt qu'un continent. Mais elle n'allait pas hurler comme certains désespérés puisque ça n'y changerait absolumement rien. D'autant qu'elle s'en sortait pas si mal pensait-elle, en serrant son sac à la triste allure contre elle. L'important restait ce qu'il contenait. Avec ça elle pourrait tenir quelques mois. Visiblement le mal de tête passager la libérait doucement, ainsi elle arrivait beaucoup mieux à se concentrer. Malheureusement son esprit errait sur tout et n'importe quoi n'arrivant pas à se fixer un but véritable. Probablement préférait-il se conforter à croire que les secours ne tarderaient pas. Après tout une bateau de croisière ne disparaissait pas comme ça ? La compagnie remuerait certainement ciel et terre pour le retrouver. Son attention fut néanmoins attirée par une jeune femme qui souhaitait explorer l'île en quête d'eau ou de nourriture. Celle-ci semblait très savoir ce qu'elle faisait - Ou voulait -, ce qui plut beaucoup à Grisha. Malgré sa jambe boiteuse elle se porta donc volontaire pour l'accompagner. De plus elle ressentait le besoin de s'éloigner des cris agonisants qui les entouraient. Elle suivit donc la jeune femme ( Joanna ) clopin-clopan en y mettant toute sa bonne volonté.

Les accompagnaient celui qui venait de soigner sa jambe ( Ray ) , ainsi qu'une autre petite brune (  Addie ) dont le visage lui rappelait vaguement quelque chose. A priori rien de trop dangereux. L'instigatrice de cette petite troupe marchait en tête, et l’écrivain en herbe la suivait les bras ballants. En réalité, à part quand son ex s'était tiré avec son argent en l'abandonnant dans un réduit minable, elle ne connaissait pas vraiment les revers de fortune. Elle s'en était sorti plus ou moins bien en jouant de son influence. Mais ici, l'évidence lui murmurait aux oreilles que ça ne serait pas pareil. Un peu gauche elle ignorait donc les gestes les plus évidents à faire dans leur situation. Elle attendait donc en grande partie qu'on lui dise quoi faire pour se rendre utile. Quand l'exploratrice s'arrêta pour conseiller de ne pas s'avancer plus loin, la rousse montra son accord en hochant la tête avec force « En plus on ne sait pas si il n'y pas des animaux sauvages qui nous épient ou des indigènes qui se dissimulent pour mieux nous surprendre » Parce que oui, c'est toujours ce qui arrive dans le films ou les romans. Grisha ne possédait pas d'autre expérience sur laquelle se baser pour imaginer un tant soi peut ce qui les attendait dans le futur. « Quelqu'un sait comment trouver de l'eau ici ? » Savait-on jamais si par miracle il ne se cachait pas un sourcier parmi eux ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Meneur ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 22
~ INSCRIT(E) LE : 23/06/2017
~ AVATAR : Camila Mendes
~ CRÉDITS : Google

~ ÂGE : 22 ans
~ MÉTIER : Blogueuse
~ APTITUDES : Addie a fait des sports de combats (lutte, judo, taekwondo), du tir au fusil et pistolet, de la gymnastique et de la danse, de l'athlétisme, badminton, tennis, escrime, elle a atteint un niveau sportif incroyable et a une forme physique digne d'une véritable athlète.
~ HUMEUR : Rusée
~ DANS MON SAC : Une boîte de soins avec des bandages, du désinfectant, des pansements, des lingettes, un morceau de miroir, un couteau suisse, un talkie-walkie, un ruban bleu marine, une gourde, un briquet.
★ ★ ★

MessageSujet: Re: walkabout (ft. grisha, addie & ray)   Mer 28 Juin - 18:23


In search of water, because if you do not drink, you die.
Addie Summers
Ft.
Ray Archer, Joanna Forrester & Grisha Faulkner.
Je marchais en dernière position de notre petit groupe expéditionnaire. J'étais arrivée au camp de naufragés et une femme aux cheveux châtains avait proposé de l'accompagner à la recherche d'eau. Ni une ni deux, je m'étais portée volontaire, je voulais me rendre utile, et rester sur ce campement avec une ambiance morbide ne me plaisait pas plus que cela...

Nous étions quatre en tout, et je m'étais fait mon avis sur chacun, ma première règle étant d'observer, apprendre à connaître les gens, les cerner de A à Z et aviser une fois que je sais tout.
Joanna, la fille à l'avant, la meneuse de notre troupe, semblait sympa. Elle était assez jolie, je dois bien l'avouer, pour une fille qui a la trentaine vu son visage et qui à l'air sportive. Impression, je devrais m'approcher plus d'elle pour savoir qui elle est.
Juste devant moi, il y avait un homme que tout le monde appelait Ray, grand blond qui approchait de la quarantaine vu son visage creusé et marqué. En tout cas, il devait être originaire d'Amérique tout comme moi, repérable grâce à son accent prononcé.
Et le meilleur pour la fin, la roussette qui approche des trente ans, Grisha Faulkner. Je connais tout d'elle, sa vie et surtout, qui elle était avant, ou qui il était avant. Cette personne derrière Joanna est issue d'une famille de riches, un peu. Sauf qu'avant, cette fille rousse était un garçon roux qui se prenait pour un membre du sexe opposé. Je pense que cet individu est juste fou ou folle. En plus, il a subi une opération pour devenir une femme, ou du moins certaines parties de son corps ont changés... Je n'aime pas du tout cette personne. Je n'aime pas ce qu'elle a fait. Quand je n'aime pas quelqu'un, je peux devenir méchante, manipulatrice, une horrible petite garce de première.

« Quelqu'un sait comment trouver de l'eau ici ? »
Cette voix me sort de mes pensées. C'est la rousse qui a posé la question. Je réfléchis deux secondes avant de prendre la parole :
«Hum... On peut en trouver dans des fruits, des plantes, des cactus, des arbres creux, des grottes et si on a de la chance, on peut tomber directement sur des sources d'eau comme des cascades ou des ruisseaux. Il faut juste faire bouillir au moins 3 minutes l'eau pour éliminer toutes les impuretés.»

Je souris, sortis de mon sac le morceau de miroir que j'ai trouvé sur la plage et me regardai dedans tout en essayant de recoiffer ma chevelure brune. Après m'être observée, je rangeai ce miroir dans la poche droite de mon short, puis j'arrêtai de m'agiter et je regardai toute la petite troupe en attendant leurs réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Staff ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 645
~ INSCRIT(E) LE : 10/05/2017
~ PSEUDO : Captain Cab, Jackie
~ AVATAR : Chris Pine
~ DC(S) : Liesel Ackermann
~ CRÉDITS : shellhead (avatar)

~ ÂGE : Entre 30 et 40 ans, problablement.
~ MÉTIER : J'sais pas.
~ APTITUDES : Aucune idée, je me rappelle de rien. Par contre, je pense que je suis doué pour mettre mon poing dans ta face alors dépêche-toi de bouger de là.
~ HUMEUR : Massacrante. Envie d'un verre.
~ DANS MON SAC : Ça te regarde pas. Dégage.
★ ★ ★

MessageSujet: Re: walkabout (ft. grisha, addie & ray)   Lun 3 Juil - 12:17

Oui, il aurait pu rester sur la plage, au milieu des blessés et de ceux qui n'arrêtaient pas de pleurer. Attendre tranquillement que les secours arrivent, fermer les yeux et se reposer enfin après une nuit cauchemardesque... Ray ne demandait que ça. Pourtant, lorsqu'un petit groupe s'était formé pour chercher de l'eau dans la forêt, il s'était porté immédiatement volontaire. Car si son corps réclamait un peu de calme, son esprit, lui, était tellement nerveux que Ray craignait qu'il ne le laisse pas vraiment se reposer.
C'est ainsi qu'il se retrouva dans la clairière aux abords de la plage, avec trois autres naufragés. En tête de l'expédition, Lara Croft marchait d'un pas décidé. Après avoir sauvé la vie d'une fillette sur la plage, voilà qu'elle se décidait à prendre les choses en main ce que Ray voyait plutôt d'un bon œil. Malgré son petit côté cheftaine je-sais-tout, elle était calme et semblait avoir la tête sur les épaules. A côté de lui, la rouquine qu'il avait aidé à soigner trottinait tant bien mal : sa jambe blessée la faisait visiblement souffrir mais elle tenait bon. Ray espérait qu'elle n'allait pas s'écrouler avant la  fin de la journée, aussi la surveillait-il étroitement du coin de l’œil. Enfin, sa dernière coéquipière était  une jeune fille brune, blessée aussi lors du naufrage mais qui avait l'air d'avoir récupéré rapidement. Ou peut-être que lors de telles catastrophes, on se découvrait une capacité de résistance hors de commun, songea Ray en touchant machinalement son crâne blessé. Il était prêt à parier que dans d'autres circonstances, il se serait allongé sur un lit et aurait dormi jusqu'à oublier cette affreuse journée ; mais sur l'île, c'était exclu. S'ils voulaient avoir une chance de survivre, ils devaient s'organiser au plus vite et trouver de l'eau était la priorité absolue. Enfin... de son côté, Ray aurait tué pour un verre de gin plutôt que pour une gourde d'eau potable mais il allait devoir s'en contenter. Il priait simplement pour que les secours arrivent rapidement et qu'il ne reste pas trop longtemps sans alcool... ou il ne savait pas du tout comment son corps allait réagir.

Il était en train d'élaborer une stratégie pour fouiller discrètement dans les valises éventrées sur le sable à la recherche d'une bouteille d'alcool lorsque le silence fut rompu. Grisha évoquait la possibilité que des bêtes sauvages ou des indigènes ne soient en train de les épier, idée que Ray n'appréciait pas spécialement. « T'en as d'autres, des bonnes nouvelles comme ça ? » Pourtant, il regrettait qu'elles refusent d'aller plus loin : la chaleur commençait à être étouffante et il était prêt à parier que la jungle leur offrirait plus de fraîcheur. Mais peut-être valait-il mieux ne pas tenter le diable pour aujourd'hui, ils avaient déjà eu leur dose de malheurs pour le reste de l'année, après tout.
Lorsque Grisha posa la question à cent mille dollars, à savoir si quelqu'un savait où trouver de l'eau, la brunette répondit presque immédiatement, énumérant tous les endroits où ils pouvaient dénicher le précieux liquide. « Des cactus ? » fut tout ce que Ray retint du long discours d'Abbie qui, malgré son apparence chétive, semblait en connaître un rayon sur les meilleurs moyens de survivre sur une île déserte. Lorsqu'elle sortit un miroir de sa poche et se recoiffa comme si de rien n'était, il la dévisagea avec des yeux ronds, cherchant du regard Grisha et Lara Croft. Est-ce qu'elles voyaient la même chose que lui ? « Dis donc Miss Univers, tu crois vraiment que c'est le meilleur moment pour te refaire une beauté ? » En fait, c'était sans doute mieux de ne pas s'aventurer davantage dans la jungle : avec une équipée pareille, ils risquaient tous de se faire dévorer par des tigres en quelques minutes. « Bon, j'suis pas aussi calé que notre experte en survie ici présente mais je pense que si on veut avoir une chance d'apporter de l'eau à tous ceux qui nous attendent sur la plage, il faut plutôt qu'on trouve une source d'eau ou un ruisseau. » Il indiqua d'un geste de la main un chemin qu'ils n'avaient pas encore emprunté et qui descendait en contrebas.  « On n'est pas encore allés là-bas, on devrait y jeter un coup d’œil. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Meneuse ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 256
~ INSCRIT(E) LE : 14/12/2016
~ PSEUDO : max
~ AVATAR : felicity jones
~ DC(S) : artur muszynski
~ CRÉDITS : sugaravatars

~ ÂGE : 30 ans
~ MÉTIER : agent du SIS
~ APTITUDES : en tant qu'espionne, joanna fait en sorte de garder une forme physique et une endurance convenable. ses compétences au tir son cependant médiocres. en revanche, elle possède du bon sens, elle est intelligente, ordonnée et sait garder son sang-froid, ce qui en fait une bonne stratège.
~ HUMEUR : déboussolée
★ ★ ★

MessageSujet: Re: walkabout (ft. grisha, addie & ray)   Sam 8 Juil - 0:36


« WALKABOUT. »
ft. grisha, addie & ray

Joanna marchait droit devant elle en écoutant les remarques de ses camarades, sur comment ils allaient pouvoir trouver de l’eau. Ce que disait la jeune femme brune n’était pas idiot, car de l’eau, on pouvait en trouver partout — surtout sur une île tropicale. Le problème était surtout de trouver une source d’eau suffisamment conséquente pour pouvoir subvenir à tout le groupe, et si possible, inépuisable. De ce fait, une cascade ou une rivière d’eau de source serait l’idéal. Encore fallait-il en trouver une suffisamment proche de la plage, pour ne pas faire trop d’allers et retours. La jeune anglaise se demanda d’ailleurs de quelle quantité avait-elle réellement besoin, et remarqua qu’elle ne savait même pas combien de naufragés comptait le groupe. Elle garda l’idée d’un recensement à effectuer dans un coin de sa tête, pour le faire plus tard lors de son retour sur la plage. Elle se retourna vers la rouquine alors qu’elle passa à côté de buissons ❝ A mon avis, c’est une île déserte, et les animaux sauvages ne doivent pas être nombreux. Sauf peut-être pour les insectes. ❞ Plusieurs images de bestioles différentes traversèrent son esprit à ce moment-là ; serpents venimeux, guêpes géantes et tarentules poilues... Elle n’était pas pressée de vérifier ce qu’elle venait d’affirmer.

Ses yeux s’arrêtèrent sur un buisson un moment. Elle venait d’avoir une idée : son ex de la fac lui avait montré un jour comment repérer une source d’eau dans un jardin, grâce à deux petites branches attachées. Avec une baguette de sourcier, trouver un point d’eau serait une vraie partie de plaisir. Mais bon... encore fallait-il se souvenir de la méthode. De toute façon, elle n’avait même pas le matériel requis sur elle. Elle abandonna rapidement l’idée. Au lieu de reprendre sa marche, elle fut alertée par l’unique homme du groupe d’un sentier descendant vers la végétation qui se trouvait à côté d’eux. ❝ En espérant trouver un ruisseau qui pourra nous remonter à une cascade, ou un truc du genre... ❞ Sans plus attendre, elle s’engouffra sur le petit chemin, et glissa sur un petit rondin, manquant de justesse de tomber dans la pente. La jeune anglaise ne put s'empêcher de lâcher un juron à la british, par réflexe.

Le chemin donnait un tout autre aspect de la clairière, où les arbres étaient un peu plus rapprochés les uns des autres que précédemment. Le chemin était également parsemé de petits arbustes. Joanna s’arrêta un instant et observa les alentours : le bruit qu’elle venait d’entendre à l’instant... Ça ressemblait à de l’eau qui s’écoule, non ? Sans plus attendre, elle s’engouffra à travers des arbustes qui étaient quasiment à sa hauteur. Est-ce que la clairière longeait une lisière qui les ramènerait vers la forêt ? En tout cas, ça éloignait de plus en plus loin de la plage, et ils n’étaient pas encore arrivés à la source d’eau. Juste pour être sûre qu’elle ne s’était pas trompée, elle se retourna vers ses camarades : ❝ Vous entendez ? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 406
~ INSCRIT(E) LE : 28/05/2017
~ PSEUDO : RiverSoul/Grishette
~ AVATAR : Eleanor Tomlinson
~ DC(S) : Pas encore
~ CRÉDITS : Captain Cab & Lux Aeterna

~ ÂGE : 28
~ MÉTIER : Ecrivain mais serveuse à ses heures perdues
~ HUMEUR : Déboussolée
~ DANS MON SAC : Trousse de maquillage indispensable, un paquet de cigarette gitanes à moitié entamé, Quelques bonbons des Vosges...
★ ★ ★

MessageSujet: Re: walkabout (ft. grisha, addie & ray)   Dim 9 Juil - 20:22



Joanna & Ray & Addie & Grisha  @Andthemisssingwater



Pour le moment la rousse atterrissait doucement dans la réalité, car elle en refusait encore certains pans. Du moins pour le moment elle ne désirait pas vraiment les envisager. Comme par exemple des secours qui n'arriveraient pas  au moins dans les 24 heures, tout au moins 48 au plus tard. Elle eut donc pu se contenter de rester à vadrouiller sur la plage en s'éloignant des endroits stratégiques ou reposaient les cadavres. Cependant on entendait encore trop de plaintes qu'on ne pouvait pas soulager à moins que de leur asséner le coup fatal. Certains ne dureraient pas longtemps d'autres ... Bref Grisha choisissait de détourner le regard pour le moment, sachant qu'il faudrait en revenant affronter, puis accepter cette situation. Sa jambe traînarde ne lui facilitait pas la tâche, mais elle ne voulait pas devenir un poids non plus. Grande lectrice elle se rappelait quelques récit de naufrages ou les gens finissaient par s’entre-tuer en décidant si vous pouviez être utiles ou non. Sans doute que son cerveau travaillait trop. A moins que l'artiste un peu lyrique qui sommeillait en elle décida de se réveiller à cet instant précis pour occuper ses pensées. Afin de l'éloigner de la douleur que tout son corps ressentait. Et finalement ça semblait plutôt bien fonctionner, même si elle ne courrait pas comme une jeune biche en sautillant dans les herbes.

Elle remarque la petite brune qui s'accrochait à son maquillage et se demanda si elle ne pourrait lui trouver un petit quelque chose encore viable dans son sac. Quant à son docteur il l'interrogea légèrement ironique - et fallait pas croire qu'elle ne s'en rendait pas compte -, si elle leur servirait d'autres idées de ce genre « Vous seriez étonné si d'autres personnes se fussent échouées avant nous et soient devenues cannibales ! Tant que ce sont que des idées ... » Et pas une affreuse réalité, il leur restait un peu d'espoir. Malgré tout, elle ne pouvait s'empêcher de regarder du coin de l'œil l'orée de la forêt qu'on distinguait plus loin. L'esprit toujours fertile aurait tôt d'y distinguer une silhouette alors qu'il ne s'agissait probablement que de feuillages balayés par une brise intempestive. « Oui au pire on se coltinera des moustiques  » Remarqua-t-elle à la réponse de Joanna. Un autre genre de suceur de sang qui promettait quelques grattages en perspectives, si jamais il s'avérait une population nombreuse de ces insectes dans l'île. Alors qu'elle se faisait alpaguer par le "seul" homme de leur petit groupe la brunette sembla la renseigna néanmoins sur la façon la plus logique de recueillir de l'eau selon elle. Ce qui lui fit revenir en mémoire une chanson de Jacques Dutronc qu'elle se mit à fredonner quelques secondes « Dans mon slip il y a des Cactus aie ... »

Pour l'idée du sourcier, cette dernière ne voyageait pas que dans la tête de Grisha. Mais comme elle ne franchit pas le seuil des lèvres de Joanna, elle se tarit complètement dans un coin oublié. Finalement la meilleure proposition sembla venir de l'homme qui indiqua un chemin dans lequel la meneuse s'engouffra. Tout aussitôt la rousse la suivit quand elle crut entendre un craquement. Pourvu que la jeune femme ne se soit pas fait mal. Oui la voilà entière qui proposait au reste du groupe d'écouter un peu mieux. En effet quand on tendant l'oreille on pouvait capter comme un petit bruit d'écoulement cristallin. « Oh mais c'est ça ...  » Déclara la rousse. Son pied dérapa alors qu'elle s'avançait pour vérifier, le boitement de sa jambe encore affaiblie la fit se retrouver sur le derrière. Et alors qu'elle tentait de se relever elle fut entraînée par la pente, roulant en boule jusque ce qu'elle atterrie dans un marre brune donc l'odeur croupie ne l'enchanta pas particulièrement. S'agissait-il tout simplement d'une flaque de boue ou cela augurait-il une véritable source ? En attendant ses camarades, la rousse fit de son mieux pour s'extirper de ce liquide gluant !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Meneur ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 22
~ INSCRIT(E) LE : 23/06/2017
~ AVATAR : Camila Mendes
~ CRÉDITS : Google

~ ÂGE : 22 ans
~ MÉTIER : Blogueuse
~ APTITUDES : Addie a fait des sports de combats (lutte, judo, taekwondo), du tir au fusil et pistolet, de la gymnastique et de la danse, de l'athlétisme, badminton, tennis, escrime, elle a atteint un niveau sportif incroyable et a une forme physique digne d'une véritable athlète.
~ HUMEUR : Rusée
~ DANS MON SAC : Une boîte de soins avec des bandages, du désinfectant, des pansements, des lingettes, un morceau de miroir, un couteau suisse, un talkie-walkie, un ruban bleu marine, une gourde, un briquet.
★ ★ ★

MessageSujet: Re: walkabout (ft. grisha, addie & ray)   Dim 23 Juil - 19:54


In search of water, because if you do not drink, you die.
Addie Summers
Ft.
Ray Archer, Joanna Forrester & Grisha Faulkner.
« Dis donc Miss Univers, tu crois vraiment que c'est le meilleur moment pour te refaire une beauté ? »
Je regardai l'homme du groupe, Ray. Sur le moment je ne sus quoi répondre mais je repris mes esprits en reprenant la parole.
« La Miss Univers elle fait ce qu'elle veut, et je me refais une beauté parce que même si on est sur une île perdue au milieu de l'océan, ce n'est pas une raison pour devenir repoussante. Je tiens à mon image. »
« On n'est pas encore allés là-bas, on devrait y jeter un coup d’œil. »
Il indiquait un petit chemin qui descendait doucement, parsemé d'arbustes plus grands que moi. La leader de la troupe s'y engouffra et nous la suivirent tour à tour. Je remarquai que la roussette avait du mal a marcher, une de ses jambes semblait blessée. Sur le coup, je me disais que ce n'était pas mon problème, mais, même l'horrible fille que je suis eu un peu mal au cœur de voir Grisha faire en sorte de cacher son problème et sa douleur. "J'irais lui parler quand on aura du temps, qui sait, je me fais des idées et je vais peut-être l'apprécier" me dis-je dans ma tête.

❝ Vous entendez ? ❞
Je tendis l'oreille. La jeune femme avait raison. Si on écoutait bien, un bruit faisant penser à de l'eau qui coule. Bonne ouïe.
« Oh mais c'est ça ...  » répondit la rousse.
Suite à ses paroles, elle glissa et se retrouva assise à terre. Elle voulut se relever mais elle était tombée sur une pente et elle se fit emporter. Elle roula jusqu'à une petite étendue d'eau, à l'air dégoûtant. Je voyais Grisha qui essayait de sortir de là où elle était arrivée. Je regardai ce que cette dernière avait descendue. J'avais deux choix : rester à attendre que ça se passe et obtenir une autre remarque de Ray, ou aller cherchez la roussette et l'aider à sortir de là.
Ce n'était pas si compliquée. Je n'attendais jamais, je faisais. Bon, j'allais me salir et j'allais pas apprécier, mais je préfère me créer des liens, être seule tout le temps va me gonfler.
J’essayai de repérer un chemin qui menait en bas. Or, là où elle était tombée, à part la pente glissante, je ne voyais pas grand-chose d'autre. Je suis myope, et mes lunettes sont au fond de l'océan avec le bateau. Bon, bah, plus qu'une chose à faire.
« Je vais descendre retrouver Grisha, alors, on se retrouve en bas ? »

Ni une ni deux, je m'élançai rejoindre Mlle Rousse, en empruntant le même chemin qu'elle. Je m'assis et glissai le long de la pente, en essayant de ne pas me faire de mal. Je descendis doucement avant d’atterrir dans le marais à l'odeur... euh... l'odeur répugnante régnant ici. Je sens que je deviens blanche et j'ai un haut-le-cœur. Ok, c'est aussi dégueu mais il le fallait. Je regardai autour de moi et je vis enfin Grisha, à quelque mètres de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
★ Born to run ★
★ ★ ★

MessageSujet: Re: walkabout (ft. grisha, addie & ray)   

Revenir en haut Aller en bas
 
walkabout (ft. grisha, addie & ray)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» △ born to be alive (addie)
» C'est quoi la question déjà ? /PV Addie/
» Grisha Yulianov ► Oliver Sykes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGEND OF PACIFIC :: ★ This place is death ★ :: ☆ La clairière-
Sauter vers: