Poster sa présentation après la MAJ
Si votre fiche était déjà validée avant la mise à jour, vous devez la reposter
en utilisant le nouveau formulaire mais vous n'êtes pas obligés
de remplir la partie consacrée à la mise en situation.


BIENVENUE SUR LEGEND OF PACIFIC !
Le forum est librement inspiré de l'univers de la série Lost, les disparus. Il est ouvert depuis le 3 le mars 2010..
Inscrivez-vous et rejoignez l'aventure !



Partagez | 
 

 NO HOPE FOR THE WEARY {SANSA}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 528
~ INSCRIT(E) LE : 28/11/2015
~ PSEUDO : ✣ FAREWELL/MATHIEU.
~ AVATAR : ✣ NICOLAS SIMOES.
~ DC(S) : ✣ RUBY N.; SOFIA A. (+WHITNEY B-S.)
~ CRÉDITS : ✣ avatar - © LOLLIPOPS / sign - © Jackie, MONKEY CONTROL.

~ ÂGE : ✣ VINGT-SIX ANS.
~ MÉTIER : ✣ VEILLEUR DE NUIT.
★ ★ ★

MessageSujet: NO HOPE FOR THE WEARY {SANSA}   Dim 8 Jan - 23:10


-----------------------------------------
There'll be no rest for the wicked
There's no song for the choir
There's no hope for the weary
If you let them win without a fight


Hawke observait l'épave avec insistance, tentait d'y voir ce que tant d'autre y voyaient : un symbole d'espoir, une possibilité qu'ils n'osaient plus espérer, un miracle tombé du ciel, la confirmation que tout n'était pas perdu, qu'il y avait peut-être une vie après l'île, une vie qu'ils pourraient retrouver, une vie qu'ils pourraient reprendre là où ils l'avaient laissé. Ils n'étaient pas comme lui, cela il l'avait su le tout premier jour, mais il ne s'était jamais senti aussi différent que depuis que les vagues avaient porté ce voilier jusqu'à eux. Lui n'avait pas de vie à reprendre, lui n'avait pas de famille à retrouver. Il observait l'épave et n'y voyait que des risques qui n'en valaient pas la peine. Car rien ne l'attendait à l'autre bout de l'océan. Il avait disparu et personne n'avait versé de larmes. Il ne savait que penser des lueurs qu'il voyait s'allumer dans les yeux de ceux qui attendaient impatiemment que cette épave soit restaurée, il trouvait fascinant que les gens puissent s'accrocher aux plus minces espoir, qu'ils puissent se mentir à eux-même aussi facilement. Il trouvait cela à la fois idiot et admirable et une partie de lui aimerait savoir ce que ça faisait. Non pas d'avoir espoir, mais d'avoir un but. Un objectif. D'être capable de regarder l'océan et d'imaginer quelque chose à l'autre bout. Il observait attentivement l'épave, il était tard et les voiles à peine réparées dansaient au souffle de la douce brise venue de l'océan. Hawke avait observé les réparations de loin, n'avait aidé qu'un minimum. Il travaillait mal en équipe. Souvent, il venait la nuit et retapait quelque chose. Un petit bout par ci, un bout par là. Ses contributions n'étaient jamais remarquées, et jamais trop conséquentes pour êtres sabotées, et ça lui allait parfaitement. Il n'était pas certain du pourquoi il s'embêtait alors qu'il n'avait aucune intention de monter à bord de cet engin de mort, il le faisait juste. Peut-être parce qu'il savait que Sansa voulait rentrer chez elle, et qu'il avait envie de lui donner cette chance. Peut-être parce que Logan, qui n'avait jamais jamais levé le petit doigts sur le campement, se démenait comme jamais pour foutre ce rafiot à la mer, et qu'il n'avait jamais été plus casse-pieds que depuis que cette chose avait atterri sur ses rochers, et que ça lui faisait voir les choses d'une nouvelle perspective. Peut-être parce qu'il était fatigué d'entendre tout le monde se quereller à ce sujet et qu'il ne voulait plus en entendre parler. Peut-être parce que l'engin lui faisait trop d'ombre et qu'il avait hâte de s'en débarrasser. Ou peut-être parce qu'il avait compris que ce n'était pas parce que lui n'y croyait plus qu'il devait empêcher les autres d'y croire. Trop de choses s'étaient passées, trop de morts, de drames. Calvagh avait été enlevé, Erin tuée sous ses yeux. Il avait porté son corps et creusé sa tombe lui-même. Kali était morte également, son enfant avec elle. Triste histoire. Des gens avaient disparus et un de ces guignols de native avait été capturé, ne lui demandez pas comment. Hawke n'avait même pas cherché à comprendre, il se contentait de regarder les événements s'enchaîner en spectateur. Ce n'était pas ce qu'on attendait de lui, mais il s'en moquait : il n'avait pas les épaules d'un leader, n'avait jamais prétendu les avoir et n'en avait jamais voulu. Il ne comprenait pas pourquoi on le considérait comme tel. Mais il comprenait que ça soit trop pour certaines personnes, il comprenait qu'après trois ans de paix relative, certains n'aient pas les épaules pour supporter tout ce qui s'apprêtait à leur tomber sur la gueule. Alors s'ils avaient besoin d'une porte de sortie, ou d'un simple espoir, c'était ce qui leur donnerait.

Sa silhouette se remit au travail, en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Staff ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 1241
~ INSCRIT(E) LE : 10/07/2012
~ PSEUDO : isa
~ AVATAR : holland roden
~ DC(S) : poppy, trystan, piper & Caleb
~ CRÉDITS : scarred euphoria
~ ÂGE : 23 ans
~ MÉTIER : étudiante en biologie
~ APTITUDES : Malheureusement, à part reconnaître les espèces vivant dans l'eau, Sansa est plus empotée que les enfants qui vivent sur le campement.
~ HUMEUR : solitaire
★ ★ ★

MessageSujet: Re: NO HOPE FOR THE WEARY {SANSA}   Mar 10 Jan - 2:17

NO HOPE FOR THE WEARY.
Sansa & Hawke



« Et je n'ai besoin de personne. » Sa voix qui la hantait dans chacun de ses songes, comme si on avait mis une cassette en continu. Ça pouvait sembler étrange de penser à quelqu’un qui avait rayé un trait sur nous, mais dans le cas de Sansa, elle n’arrivait pas à l’oublier facilement. Car Hawke avait été l’un des seuls survivants à lui donner sa confiance, elle s’était ouverte  à cet homme sans se retenir et avait fini par faire tout capoter. Des gens qui l’aimaient, elle en comptait peu. Sur une main, et aimer était un bien trop grand mot pour une île déserte. Elle, elle en avait aimé des gens. Et Hawke aussi, malgré le fait qu’il l’évite comme la peste. Il avait bien raison de la tenir à bâton éloigné, comme si de l’approcher ternirait n’importe quels métaux précieux. Elle était novice, l’Écossaise. Si on s’attendait à recevoir quelque chose en échange de son amitié, on pouvait rapidement être déçue. Malgré tout, Sansa tentait de croire qu’elle avait changé. Depuis plus d’un mois, elle était exclue. Retenue prisonnière. Pointée du doigt quand elle sortait de l’abri et sans cesse surveillée. Elle avait besoin de montrer ce dont quoi elle était capable. D’autant plus que ce voilier représentait pour elle ainsi que pour une autre majorité des survivants un espoir nouveau. Celle de pouvoir la faire sortir de cet enfer, parce que c’était tout ce qu’il avait été pour la jeune biologiste. Torture, douleur, souvenirs effacés. Amour interdit, amour à sens unique. Se perdre dans un monde de manipulation qui l’avait détruite en tout point. Peu de personnes comptaient lui laisser une deuxième, pardon, troisième chance et elle en était bien consciente. Peut-être alors, que la seule chance qu’il lui restait c’était de partir d’ici et de ne jamais se retourner. Elle ne serait plus jamais la même, elle ne pourrait plus l’être. Rien ne l’empêchait néanmoins de s’attacher à cette ancienne vie. Celle qu’elle pourrait remodeler comme elle le souhaitait. Plus rien ne lui faisait peur désormais, elle serait prête à affronter mers et mondes pour avoir un avenir meilleur. Et la femme aux cheveux de feu sentait que cela ne pourrait jamais se produire ici. Elle savait mal encore comment elle ferait passer sa survie avant celle des autres. Elle trouverait un moyen d’ici là. Elle se promène sur la plage, parce qu’elle n’arrivait pas à dormir. Elle retrouva Trystan à l’extérieur qui la suivit tranquillement, sans ouvrir la bouche. Rien ne l’empêchait plus de dormir que ce voilier, parce qu’elle se disait qu’elle devait mettre tout du sien pour se donner cette place. Quand elle aperçut son espoir, elle remarqua que quelqu’un d’autre se trouvait aux côtés. Elle reconnut facilement Hawke et en silence, elle se retourna vers Trystan comme pour lui demander une permission spéciale. Évidemment, il décida de la laisser aller, non sans s’asseoir sur un grand tronc histoire de pouvoir jeter un œil sur sa ‘’captive’’. Doucement, furtivement, elle se rapprocha de son ami. Elle pourrait enfin l’affronter, après leur dernière engueulade, ça ne risquait sans doute pas de bien finir. Néanmoins, ce n’était pas dans sa hutte qu’elle pourrait le croiser. Observatrice, elle ne rate aucun de ses gestes et sa bouche se décroche de sa mâchoire lorsqu’elle se rend compte de ce qu’il fait. Aider. Au lieu de détruire. Lui qui n’avait besoin de personne. Lui qui n’avait pas d’espoir… c’était des plus intéressant et surtout, rassurant… Elle se tient debout, juste derrière lui désormais. Sa voix se fait entendre, malgré les vagues qui claquent à quelques mètres d’eux. « Je peux te tenir compagnie? » Qu’elle tente, seulement. Elle croise même les doigts derrière son dos, comme une enfant. Elle s’approche un peu plus pour se mettre juste à côté de lui, pour pouvoir observer sa réaction. « As-tu besoin d’aide? » Qu’il ait besoin d’elle, c’était tout ce qu’elle souhaitait. Il était le dernier rempart qu’il lui restait dans la prison qu’elle s’était elle-même construite.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Survivant ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 528
~ INSCRIT(E) LE : 28/11/2015
~ PSEUDO : ✣ FAREWELL/MATHIEU.
~ AVATAR : ✣ NICOLAS SIMOES.
~ DC(S) : ✣ RUBY N.; SOFIA A. (+WHITNEY B-S.)
~ CRÉDITS : ✣ avatar - © LOLLIPOPS / sign - © Jackie, MONKEY CONTROL.

~ ÂGE : ✣ VINGT-SIX ANS.
~ MÉTIER : ✣ VEILLEUR DE NUIT.
★ ★ ★

MessageSujet: Re: NO HOPE FOR THE WEARY {SANSA}   Dim 22 Jan - 3:42


-----------------------------------------
There'll be no rest for the wicked
There's no song for the choir
There's no hope for the weary
If you let them win without a fight


Une voix dans la nuit le tira de son labeur, perturbant le bruit paisible des vagues sur le sable. Elle le surprit, l'effraya même. Il n'était pas habitué à entendre ce son à cette heure-ci. Il y avait une raison à laquelle il vivait en décalé des autres survivants, et qu'il attendait que le soleil soit couché pour profiter des splendeurs de l'île. En outre, l'idée qu'on vienne le déranger en cet instant de paix l'aurait très probablement agacé s'il n'avait pas d'emblée reconnue la voix venant de lui adresser la parole. « Je peux te tenir compagnie ? » D'une intonation innocente, ignorant les derniers mots qu'ils s'étaient adressés. Hawke ne se retourna pas immédiatement. A la place, son corps se figea. Ses mains cessèrent leur activité et s'éloignèrent prudemment de la paroi du voilier. Il sentait le regard de Sansa peser sur sa nuque avec insistance. Il se retourna prudemment, comme un enfant pris en flagrant délit, un air d'embarras évident qu'il ne parvint pas à dissimuler peint sur le visage. Il n'était pas censé être ici, il en avait conscience. Il n'était pas censé accorder la moindre importance à cet engin, il leur avait fait suffisamment comprendre que ce n'était pas son problème. Ses mains se joignirent dans son dos, son regard fuyant furtivement vers l'horizon. Il n'y avait aucune honte à avoir, pourtant Hawke ne pouvait ignorer le sentiment de vulnérabilité qui l'assaillit aussitôt qu'il avait été attrapé la main dans le sac. Il craignait que Sansa aille s'imaginer des choses, ou pire, qu'elle ait décelée cette facette de lui qu'il préférait garder pour lui. Il attendait la question comme on attendait un coup dans les intestins : la mâchoire serrée. Mais la rouquine ne lui demanda ce qu'il fichait là, ne le questionna pas sur ses motivations, à sa grande surprise, elle n'apparut même pas si étonnée que ça. « As-tu besoin d’aide ? » lui demanda-t-elle, avec toute l'innocence du monde. La tête du canadien se pencha sur le côté. Son corps se détendit tandis qu'il regardait Sansa d'un œil incertain. Elle agissait et parlait avec une candeur qui le mit mal à l'aise et à laquelle il ne savait pas vraiment répondre. Il n'avait pas oublié leur dernière conversation, dans l'abri qui lui servait désormais de ''prison'', et bien qu'il n'était pas du genre à cultiver sa rancune, son opinion n'avait pas changé : la jeune femme l'avait déçue et n'avait encore rien fait pour remonter dans son estime. Il n'était plus en colère, mais il n'avait pas oublié non plus, et par la façon dont elle s'adressait à lui, il ignorait si elle le prenait pour un imbécile ou si elle essayait simplement d'être courtoise. Quelle que soit la raison, il la trouva bien insolente. « T'es pas censée être enfermée toi ? » fut tout ce qu'il fut capable de dire. Il croisa ses bras et son regard se morpha en un air suspicieux tandis qu'il suivit les courbes de l'océan pour finalement se poser sur le silhouette de Trystan, qui les surveillait d'un œil distrait. Un rictus étira ses lèvres, ses yeux se reposèrent sur la silhouette fine en face de lui. « Tu peux rester si ça te chante. Tu peux aider en restant là et en ne touchant à rien, je ne te veux pas dans mes pattes. » répondit-il alors en haussant les épaules, feignant l'indifférence tout en se retournant vers l'épave, sa dernière phrase se voulant plus taquine que réellement blessante, content toutefois une légère part de vérité, sa seule présence constituant une distraction bien assez conséquente. En effet, maintenant qu'il se sentait épié, il cessa de fonctionner correctement. Hawke se retrouva alors à vagabonder autour du voilier d'un air incertain, fuyant le regard brun qui suivait ses moindres mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
★ Staff ★
avatar
★ Born to run ★
~ MESSAGES : 1241
~ INSCRIT(E) LE : 10/07/2012
~ PSEUDO : isa
~ AVATAR : holland roden
~ DC(S) : poppy, trystan, piper & Caleb
~ CRÉDITS : scarred euphoria
~ ÂGE : 23 ans
~ MÉTIER : étudiante en biologie
~ APTITUDES : Malheureusement, à part reconnaître les espèces vivant dans l'eau, Sansa est plus empotée que les enfants qui vivent sur le campement.
~ HUMEUR : solitaire
★ ★ ★

MessageSujet: Re: NO HOPE FOR THE WEARY {SANSA}   Dim 16 Avr - 23:28

NO HOPE FOR THE WEARY.
Sansa & Hawke


Ils emblerait que l’Écossaise s’attardait trop longtemps aux cas plus difficiles. C’était ça, où tout simplement dire qu’elle tentait d’avoir l’attention de ceux qui ne voulaient rien savoir d’elle. S’accrocher à une bouée, comme si elle pouvait sortir de l’eau avec leur aide. Elle n’y arrivait pas toute seule, la perdue, la folle. Et tous savaient qu’elle n’avait pas le plaisir de s’attacher à quiconque sur cette île, tous ne lui faisaient pas confiance. Même Hawke, avec qui elle avait eu des tonnes de discussions un tant soit peu normales, ne la supportait plus. Elle avait perdu son amitié quand elle avait tenté, une dernière fois, de s’amender à Dorian. Personne ne pouvait comprendre l’intérêt qu’elle lui portait. Eux, ils ne voyaient que l’homme qui les avait trahis. Pour la femme aux cheveux de feu, c’était l’inverse. Lui qui l’avait sauvé, pris sous son aile quand elle en avait eu le plus besoin. Ce qui ne l’empêchait pas de tenter de se faire pardonner par Hawke aussi. Car elle veut quitter l’île avec ce voilier, le plus tôt possible. Retourner sur la terre ferme et surtout oublier toutes les horreurs qu’elle a vécues ici. Elle voudrait pouvoir être en bon terme avec le jeune homme avant de quitter, juste parce qu’il était l’un des seuls à lui avoir donné sa confiance auparavant. Quand elle s’approche du bateau, elle observe quelques instants son ami avant de l’aborder. Elle a l’impression qu’elle lui a fait la peur de sa vie et elle aussi se fige jusqu’à ce qu’il se retourne pour l’observer. Un doux sourire apparaît sur son visage, parce que son air à lui est plutôt mignon. Peut-être faisait-il quelque chose qu’il ne pouvait pas faire? Était-il celui qui s’attaquait au bateau? Tous l’auraient accusé, mais pas la rouquine. Hélas, la voix qui lui parvint réussit à refroidir l’atmosphère aussitôt. « T'es pas censée être enfermée toi ? » Ses lèvres qui se pincent, ses dents qui se serrent si fort qu’elle en a mal à la mâchoire. C’était ce qu’il aimerait, le brun. La voir enfermer. Triste. Seule. C’est ça? Elle ne peut s’empêcher d’avoir mal au cœur à cette pensée, encore plus loin que jamais de se rapprocher de ce veilleur. Il lui ferme la porte. Elle voit qu’il cherche quelqu’un, ses pupilles qui s’arrêtent au=delà de sa réponse et il finit par se calmer. Non. La folle ne se promène pas seule sur le campement, il a l’air soulagé. « Tu peux rester si ça te chante. Tu peux aider en restant là et en ne touchant à rien, je ne te veux pas dans mes pattes. » Ses prunelles l’observent un autre long moment, comme pour déceler la méchanceté dans ses paroles, ou bien le piège. Plus elle se repasse les paroles dans sa tête, plus elles font du sens. Tant qu’elle le laisse tranquille, quelle bonne blague. Comme si c’était possible, de toute façon. Alors, elle enjambe la coque du bateau pour s’installer à une distance raisonnable du veilleur. Elle n’a pas envie de rien faire. L’une de ses mans s’empare d’une aiguille et d’un bout de fil. Ses yeux tentent de se concentrer sur son ouvrage, mais rapidement, le manque d’éclairage et la fatigue l’empêche d’avoir l’air un tant soit peu crédible dans son rôle de couturière. Sa langue à moitié sortie, ses sourcils froncés, tentant de passer le fil dans le trou de l’aiguille. « Ça aurait fait trop louche si tu avais allumé un feu pour éclairer, hum? » Qu’elle demande, contrariée. Il ne voulait pas que les autres voient en train de travailler. C’était absurde. « Tu vois quelque chose toi? » Elle râle. Encore. Au moins, elle n’est pas dans ses pattes. Jusqu’à ce qu’elle se rapproche un peu plus de lui et mettent ses mains dans son champ de vision. « J’y arrive pas. Et je veux aider. Après, j’pourrai te laisser tranquille… » Et dire que c’était elle qui lui offrait son aide quelques instants plus tôt. Complètement pathétique.
Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
★ Born to run ★
★ ★ ★

MessageSujet: Re: NO HOPE FOR THE WEARY {SANSA}   

Revenir en haut Aller en bas
 
NO HOPE FOR THE WEARY {SANSA}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGEND OF PACIFIC :: ★ House of the rising sun ★ :: ☆ La plage-
Sauter vers: